Cicatrices

Je me souviens de ce camarade de classe au collège, dont les étranges balafres semblaient assorties à la vivacité remarquable du bleu de ses yeux. Comme s’il fallait compenser l’éclairage que son regard offrait à son visage par des stigmates diamétralement équivalents.

Et parce que ces difficiles empreintes, rehaussées par l’azur de ses deux lacs tranquilles, revêtaient pour moi un caractère romantique, il me plaisait.

***

J’ai toujours apprécié les petites cicatrices et blessures, éphémères ou indélébiles, qui ont orné mon corps durant ces 29 dernières années. J’ai presque chéri chacune d’entre elles, pour tout ce qu’elles pouvaient dire de moi.

genou enfant cicatriceChutes à vélo, accident de poêle chaude, souvenir de varicelle, légère dépigmentation due au traitement d’un eczéma à répétition, grains de beauté chirurgicalement retirés, couteau à pain agressif, ventilateur violent, traces d’heures plus sombres… Même les vergetures de ma 2nde grossesse, je me sens capable de les chérir à ce titre.

Tout comme ces marques me modèlent, je leur trouve une aura charmeuse chez autrui. Je me plais à imaginer les circonstances, qu’il vaut parfois mieux ignorer. Parce qu’elles peuvent être terriblement douloureuses mais également bassement terre à terre – comme cet ami qui m’avait confié que sa cicatrice sur la clavicule n’était que le souvenir d’une danse non maîtrisée sur une table un soir de beuverie – perdant ainsi une part considérable de leur attrait.

Le fait de voir du romanesque dans ces choses fait-il de moi quelqu’un de tordu ? Je me demande parfois si je suis la seule à jauger ainsi les cicatrices de mes semblables…

Partage les signaux de fumée avec tes amis

2 réflexions sur “Cicatrices”

  1. Je passe trop peu par ici, mais je suis un peu comme toi, j’aime beaucoup ces témoignages d’une vie bien remplie… Ma vergeture de grossesse apparu quelques jours avant la naissance de l’APA et qui s’est peu à peu étirée avec les autres naissance, même si je l’ai maudite au début, je la regarde avec cette affection là aujourd’hui….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*