Grandir et être fiers

Ce week-end, il a joué des heures entières avec sa copine, la Miss, venue nous rendre visite avec ses parents. La Miss a 1 an de plus que lui. Elle sait lire, avait emmené ses BD et elle porte des lunettes depuis peu.

Dès le début du week-end, la première nuit où la Miss dormait dans sa chambre, il a décrété qu’il n’avait plus besoin de tétine. Il l’a tendue à son père et lui a demandé de la jeter. Nous étions dubitatifs (et échaudés par une expérience précédente infructueuse) et l’avons gardée dans un placard. Il ne l’a plus réclamée, même après le départ de sa copine.

Il m’a rappelé hier soir, en rentrant de l’école, qu’il n’était pas un bébé et n’en avait plus besoin, voyons. Dans sa bouche, cela sonnait comme une évidence.

Youpi ! Ce n’est pas faute d’avoir fait diverses tentatives. Une nouvelle preuve que l’envie de grandir et de progresser est bien ancrée en eux, attendant parfois d’être stimulée par ce qui fera déclic dans leur environnement.

A la fin du week-end, il voulait aussi qu’on lui achète plein de BDs. Séance tenante. J’ai dit pour ton anniversaire et puis en attendant, on peut en emprunter à la bibliothèque. Il a dit c’est nul d’emprunter. J’ai dit eh oh dis donc, y’aura plein de choix en plus. Il a dit : demain ? J’ai répondu c’est fermé le lundi. Il a ostensiblement soufflé.

Mon pré-ado de 5 ans et demi.

Depuis quelques semaines, il nous dit qu’il lui arrive de voire flou. J’ai appris entre temps que son amoureuse avait des lunettes depuis peu. Et puis la Miss en a aussi, tiens tiens…

Il a demandé si j’avais pris rdv chez l’ophtalmo, j’ai dit oui, ça sera en août.  Il a trouvé ça loin. Il aimerait bien avoir des lunettes.
J’étais tentée mais je me suis bien gardée de le détromper sur les plaisirs de la myopie (ou de l’hypermétropie) et des binocles, on serait bien embêtés s’il en avait réellement besoin.

L’Iroquoise est grande. Pour preuve, elle est allée à la garderie du soir la semaine dernière . Elle y a retrouvé son frère, son gouter et découvert un mini univers, celui des privilégiés qui restent après l’école et ne vont pas à la crèche, qui est nulle parce qu’on doit faire la sieste. Ceci dit, l’école est nulle aussi parce qu’on doit aller dans la cour. Hem…

En effet, pour sa première année d’école, elle n’y va que le matin et rejoint le cocon de la MAM à 11h30. Alors que son frère de 5 ans et demi rêverait encore d’y retourner, à la MAM, pour se lover dans ce petit monde connu et dans les bras de ses bienfaitrices super nounous, l’Iroquoise semble s’en lasser à point nommé.

Si elle n’a pas encore 4 ans, à son grand dam, elle a toutefois pu tester hier la version complète de la granditude : sa nounou ayant un empêchement, l’Iroquoise a mangé à la cantine le midi, a fait la sieste dans la couchette (c’est nul, quand même), a revu sa maîtresse l’après-midi puis est restée à la garderie. Et quand je suis arrivée, elle m’a reproché de ne pas avoir eu suffisamment le temps d’y jouer.

On va dire que c’est rassurant pour l’année prochaine, où elle devra faire des journées complètes, comme son frère. Lui sera passé côté primaire mais ils pourront se faire coucou à la cantine et jouer à nouveau ensemble à la garderie, ouvrant côte à côte leurs boîtes à goûter avec « une compote, un cookie (maison), un Prince et parfois, un bonbon ».

C’est trop la classe d’être grand !

(pour la tétine, qu’elle a prise à 3 ans pour faire comme son frère, elle l’enlèvera quand elle aura 4 ans apparemment. C’est noté, ma chérie ! On y compte bien…)

Iroquoise dans les champs

Partage les signaux de fumée avec tes amis

6 réflexions sur “Grandir et être fiers”

  1. Pour les lunettes, mon fils était TOTALEMENT DESESPÉRÉ d’y voir on ne peut plus clair.
    On l’a consolé avec des lunettes de soleil il est fier comme un PMU bar tabac.

    • J’ai des craintes aussi pour lui vu qu’il avait 10/10 à la visite médicale scolaire y’a quelques mois. En même temps, il dit qu’il voit flou de loin et son père est myope…
      Enfin, au pire, on doit aussi lui racheter des lunettes de soleil alors ça sera notre arme secrète !!! 😉

  2. Attends je débarque là!!!
    Tu publies un article et Drenka te tombe dessus direct??? Mais on est en 2013 en fait!!!

    Blague à part j’ai mis trois lignes à capter de qui tu causais (et pourtant il est midi, oui)… j’avais bien pensé aussi à l’élément déclencheur pour la tétine! Ils sont trop drôles.

    Rdv dans cinq ans!!! Ce qu’on va se marrer dis donc.

    • J’avoue, j’ai été très honorée de son passage 😉
      Les éléments déclencheurs type « enfant plus grand comme modèle » marchent bien avec mon grand, je constate.
      Je vous appelle la prochaine fois qu’on a un cap à franchir ! :-p

  3. Ravie de te lire ici !! SI ma grande pouvait avoir un élément déclencheur car la tétine c’est même à la sortie de l’école et peu importe que les autres se moquent (d’ailleurs tant mieux ça prouve qu’elle assume total!!)

    • Ca fait drôle de les voir aussi accros hein… Moi j’ai toujours dit non en-dehors des moments de repos (même s’il y a eu des exceptions, à certains moments de la journée à la maison) et en même temps, j’ai toujours trouvé ça violent de les en empêcher quand on voyait combien ça semblait compter pour eux.
      Bref. Faut essayer de se dire que c’est comme marcher ou se passer de couches : ça arrivera quand ils seront prêts. Ca finit toujours par arriver 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*