Il y a eu… Il y a.

Il y a eu celui avec je pensais que ça serait pour la vie, bon gré mal gré. Surtout malgré. Malgré les différences culturelles, politiques et éducationnelles. Malgré les disputes quasi quotidiennes, malgré la fusion presque destructrice. Malgré cet attachement que j’ai cru indéfectible, plusieurs années durant.

Il y a eu celui, le seul, qui n’aurait pas dû être.

Il y a eu celui avec qui j’avais assez peu en commun mais à qui je me suis vite attachée, que je voulais protéger. Protéger des autres et de lui-même, surtout.

Il y a eu celui qui me faisait monter au 7e ciel avec bien peu de choses, voire ses seuls yeux.

Il y a eu celui qui a rempli mon quota romantique d’artiste maudit, de musicos torturé, aussi intensément savouré que rapidement enfui.

Il y a eu mon double masculin, avec qui je me suis beaucoup amusée.

Et puis il y a toi.

Il y a celui avec qui je peux être moi. Toute entière, depuis le début et jusqu’à aujourd’hui. Celui qui croit en moi peut-être plus fort que moi-même, qui semble parfois voir en moi des choses que je ne vois pas.

Il y a celui que j’ai envie d’accompagner, d’épauler, aussi longtemps que nous cheminerons ensemble. Celui que j’admire même si je le dis peu. Celui qui sait toujours me faire rire, même si je me laisse moins facilement aller.

Il y a celui avec qui je suis heureuse de partager les soucis, même s’il s’endort plus vite que son ombre lorsque je les évoque au coucher.

Il y a celui qui sait m’apaiser en ne répondant pas à mes provocations ou mes colères intempestives. Il y a celui qui sait aussi très bien me titiller tant il connaît les sujets qui me font bondir.

Il y a celui avec qui j’ai découvert la parentalité et avec qui je veux la vivre, jusqu’au bout.

Il y a celui avec qui je sais que je ne manquerai jamais d’espoir, ni de croyance en demain et en ce que nous pouvons faire ensemble.

Il y a toi. Que j’aime.

 

Partage les signaux de fumée avec tes amis

0 réflexion sur “Il y a eu… Il y a.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*