Journal de fêtes et pensées pour 2015

30/12/2014

Noël, ça passe toujours trop vite. Enfin, cette année, ce qui est cohérent, c’est que tout le mois de décembre (tout l’automne en vrai) (oserai-je dire toute l’année ?) est passé à cette allure. Chaque année, j’ai l’impression de préparer mes cadeaux de plus en plus en filigrane du reste de l’agitation quotidienne. Nous avons certes pris le temps de décorer le sapin tous les 4 et d’allumer quelques bougies ; mais une fois encore, je n’ai pas le sentiment d’être allée au bout de la création de l’ambiance que j’aimais dans mon enfance. Toujours pas d’installation de crèche – un moment que j’adorais dans mon enfance, malgré le peu de symbolique religieuse qui y était attaché – ni de décorations à profusion dans la maison. [En même temps, pour la crèche, j’ai l’impression que je repousse aussi un peu l’explication de texte y afférente qu’il faudra alors faire à mon aîné.]

Une illustration de Korrig’anne – http://korriganne.com/

Mais le sapin était beau, nous l’avions orné des jolies créations des enfants, faites à l’école et à la crèche. Ma fille a maintes fois décroché et raccroché les boules au gré de sa fantaisie, elle a tapé dedans, les a bloquées contre sa petite chaise pour ne pas qu’elles se balancent… c’est extrêmement ludique un sapin, en fait.

Mon fils nous a fait bien fait comprendre, à force d’émerveillement devant les guirlandes clignotantes et colorées des autres maisons, qu’il faudrait l’an prochain, investir dans une véritable parure électrique pour notre roi des forêts à domicile.

Et comme chaque année, l’ambiance finale était ailleurs : une semaine de fêtes de Noël partagée entre belle-famille et famille. Deux distributions du grand barbu, moult repas, des rires avec les cousin, oncles, tantes, des batailles ou des partages de jouets, de l’ambiance et des sourires toujours.

De vrais bons moments, complices et douillets, qui symbolisent tout ce que j’attends de cette fête annuelle qui met chaque fois tant d’espoir et de baume au cœur.

C’est toujours un peu dur de se séparer ensuite. Mes enfants, mon fils surtout, le disent mieux que nous. Ma fille qui était prête à nous laisser partir pour rester « tout le temps » chez sa grand-mère paternelle, mon fils qui a éclaté en une crise monumentale le jour du départ de chez mes parents. Il ne voulait pas partir et puis c’est bien chez papi et mamie parce que maman et papa ont du temps disponible pour jouer avec lui. Les messages passent, on essaie d’ajuster mais quoiqu’on fasse, la routine n’est effectivement pas la même quand on rentre à la maison. Cependant, une fois que l’on s’y trouve à nouveau, on y est fort bien et on ne veut plus la quitter.

Pourtant, à peine 36h plus tard, on repart vers de nouvelles aventures hors des frontières, au Nord. Là encore, le soir des aurevoirs, mon grand me dit qu’il aurait voulu rester. On s’amuse bien chez les copains, une fois qu’on a brisé la glace.

Les émotions s’emmêlent, la fatigue s’en mêle mais c’est aussi ainsi que les souvenirs se créent et ils sont précieux.

01/01/2015

– Bonne année ma chérie !

– Bonne année ! … C’est vrai ça, on a même pas eu le temps de discuter hier soir (enfin ce matin). … Alors, on n’a pas dit, on fait quoi en 2015 ?

– On change de boulot, on change de maison ?

– On fait un petit 3e ? (hinhinhin)

– …

– En tous cas, avant la maison, vaut mieux s’occuper du boulot pour savoir où on va !

Blague à part, les objectifs seront sans doute plus modestes mais si l’on continue sur notre lancée, 2015 sera une année de renforcement de la famille (équilibre, routine, temps partagé) et d’équilibre pour chacun, avec certainement un changement professionnel du côté de Monsieur cette fois-ci.

J’ai lancé l’idée d’un petit projet festif pour cet été. Quand j’aurai fini de convaincre M. Sioux, ce sera un joli moment à préparer et l’occasion de réunir plein d’êtres chers.

Je vous souhaite bien sûr une belle année 2015, à l’image de vos voeux les plus doux et les plus ambitieux.

A très bientôt !

 

ps : certains l’avaient peut-être remarqué, le blog n’était plus disponible depuis une dizaine de jours. Petit problème d’hébergeur mais c’est réglé !

 

Partage les signaux de fumée avec tes amis

7 réflexions sur “Journal de fêtes et pensées pour 2015”

  1. Bonne année 2015 à vous 4, plein de jolis projets professionnels mais surtout personnels, des rires, de doux moments, de l’amour et des soirées en amoureux … tout ce qui compte pour toi pour que ton année soit belle
    bises

  2. Belle et heureuse année à toi et ta famille, pour commencer. À chaque fois je me fais avoir, et je m’attends à ce que tu annonces vraiment le « petit troiz »! Aaaaah tu vas y venir!
    Ici, l’année commence difficilement (nuits inexistantes et ce n’est pas une façon de parler, et du coup, difficile communication du couple voire énervement généralisé 🙁 Cette période commence à me gaver!) mais j’ai bon espoir.
    Je t’envoie plein de bonnes ondes (oui j’en ai quand même!)

    • Je ne sais vraiment pas pour le troiz. Ma fille est encore tellement instable au niveau du sommeil, on est vidés. C’est tellement la loterie, tu imagines bien… Je crois pas qu’on aura la force de revivre 3 ans de bazar à ce niveau-là… Surtout que ça influe sur tout le reste, comme tu le dis.
      Je t’envoie plein de courage, je sais pas quelles sont les astuces pour gérer le sommeil de 2 bébés en même temps mais je te souhaite de les trouver avant de t’écrouler.
      Des gros bisous et joyeuse année… avec du repos !

  3. Bonne année à toi Mme Sioux !! Même programme ici, éguilibrage, zen… pas de grand boulversement car je crois qu’on a notre chez nous et l’homme ça va, par contre, moi ce serait bien que ça bouge, je vais craquer à mon retour au boulot. Mais j’occulte encore deux mois…
    En tout cas, ici aussi l’idée d’un moment festif cet été mais fatiguée d’avance, à voir… faudrait déjà voir comment on va gérer les vacances, l’entrée à l’école… Et puis si on passe par Lyon je te fais signe !! bizz

    • Ah zut, je croyais que tu te plaisais à ton boulot. Qu’est-ce qui a changé dernièrement ?
      Tu aimerais faire quoi comme fête cet été ?
      Avec plaisir si tu viens dans le coin, des gros bisous et belle année à toi !

  4. Pingback : A fleur de p(eau)tentiel - Madame Sioux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*