La nouvelle vie

Aujourd’hui était le premier vrai jour où je n’avais plus de travail à effectuer, le premier vrai jour, à mes yeux, de mon congé maternité. En effet, même si ce n’est pas encore bouclé avec le client, j’ai décidé jeudi dernier de lâcher, de déléguer la mission qui s’était pointée au dernier moment et que je n’aurais pas dû prendre (mon esprit et mon corps ne suivent plus). Ce qui ne veut pas dire que je manque d’occupations non plus…

Aujourd’hui, j’ai officiellement confirmé aux SuperNounous que je n’aurai pas besoin d’une place au sein de leur MAM à la rentrée 2017. Etrange… Un peu grisant, un peu intrigant à l’évocation des 18 mois à venir (congé maternité et congé parental cumulés).

Ca y est, une nouvelle vie, un nouveau rythme vont commencer.

Pour cette première journée, le rythme a été plutôt soft. Du genre laisser-aller, même si j’ai fait quelques petites choses utiles (commandes en ligne, quelques tâches sur des projets persos, appels importants, … la vie continue en somme). Du genre quand tu laisses retomber doucement la pression et que tu commences à t’autoriser des moments de loisir réel.

Impossible toutefois de me décoller de l’ordi pour aller faire une sieste – pourtant bien nécessaire.

Les vacances ont été assez dures pour moi, physiquement. Mais rétrospectivement, je trouve qu’elles ont été belles et je suis contente des moments qu’elles ont offert aux enfants avec leur famille, entre eux, avec nous, au gré de petites sorties et activités… sans avoir, à aucun moment, été gardés pour personne d’autre que nous (pas de nounou, pas de centre aéré), certainement pour la première fois depuis qu’ils sont là.

Il y a eu un long trajet en voiture et la visite des aires d’autoroute (sic), il y a eu l’océan et les constructions éphémères dans le sable, il y a eu du sport, il y a eu le farniente, il y a eu les rencontres animales, il y a eu les dessins animés, il y a eu les histoires inventées, il y a eu les spectacles échafaudés puis les représentations enfantines (en mode acrobates en slips !), il y a eu le vélo, les aventures au bord de la rivière, il y a eu les nouvelles coupes de cheveux, il y a eu les fournées de cookies et muffins réclamées puis les charlottes testées, il y a eu les petits travaux et le rangement tous les quatre, il y a eu les câlins à la future petite sœur, il y a eu quelques petites attentions pour « aider maman », il y a eu la nouvelle voiture (pour nos nouvelles aventures à 5 !), il y a eu de la fatigue et des réveils très matinaux – comme toujours, il y a eu nous, simplement…

plateau monts du forez

les sables d'olonne brume

Les Sables d’Olonne dans la brume

les sables d'olonne plage les sables d'olonne plage 2

les sables d'olonne thalasso

Après le froid, le réconfort

enfant joue tennis

jeu de société code names

Soirée Code Names !

charlotte au chocolat sans plv

35 sa aire d'autoroute

Ventre sur aire d’autoroute (tous les miroirs sont bons !)

Folie en cuisine !

charlotte aux fraises sans plv

boîte mouchoirs en decopath

Découverte des loisirs créatifs

***

Cette semaine, démarre donc ma nouvelle vie. Et la découverte d’une attention différente à chacun, au fur et à mesure que les impératifs professionnels s’amenuisent… en attendant de refaire le point dessus d’ici 1 an environ.

Une parenthèse toute neuve, à savourer…

Partage les signaux de fumée avec tes amis

6 réflexions sur “La nouvelle vie”

  1. Félicitations pour cette nouvelle vie !
    Bon, tu avais déjà semé quelques informations, je crois dans tes précédents billets et sur Twitter, ce n’est pas une surprise absolue. Le lire annoncé officiellement rend quand même cette décision géniale.

    • Oui, ce n’était pas une annonce mais plus l’occasion de marquer officiellement, pour moi surtout, le début de cette aventure et mon état d’esprit du moment.
      Bises !

  2. bon départ dans ta nouvelle vie. Prendre le temps c’est génial même si dans une famille de 5 il est toujours un peu bousculé…. ICi le plus dur avec les nuits pourries est la redistribution des taches ménagères, un peu trop en ma faveur…

    • J’espère ne pas me laisser enfermer dans l’aspect purement ménager et domestique de ce temps de pause au bénéfice de la famille. Les tâches ménagères sont plutôt calées ici, notamment sur le dimanche. On verra si je ne me mets pas de contraintes supplémentaires en pensant nous libérer les week-ends.
      Quels âges ont tes enfants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*