Once Upon A Time… Un conte de l’Avent à plusieurs mains

Sophie, du blog Wow Mum a récemment lancé l’idée de l’écriture d’un conte à plusieurs ouat's teammains, sur l’ensemble du mois de novembre.

La méthode : chaque jour, un blogueur-se participant-e reprend l’histoire là où son prédécesseur l’a laissée la veille.

C’est Wow Mum qui a planté le décor le 1er novembre, en exposant le principe du tag. (elle a même concocté un petit macaron)

Le 30 novembre à minuit, le Groupe Facebook disparaîtra ! Le Conte sera écrit….Bonne lecture farfelue et féérique !!

 

Nous sommes le 13 novembre et c’est à moi de vous écrire la suite. Mais avant ça, il faut bien sûr que vous lisiez le début…

tag once upon a time - 1 à 12

La suite :

Avant qu’Aaron n’ait décidé de la conduite à tenir devant ces indiscrètes révélations, Eliana reprit la parole d’un air qui se voulait dégagé. Elle tenta d’expliquer au jeune homme les origines de cette guerre aussi retorse qu’incompréhensible pour le commun des mortels.

Des années auparavant, en montant sur le trône de la contrée du Grand Mont d’Or, le seigneur Dirmoun aurait découvert dans les combles de son château, un grimoire renfermant des informations cruciales sur la vie après la mort. Depuis lors, persuadé que tous les mortels, et notamment ses anciens rivaux, se réincarnaient dans les corps des animaux naissant dans les contrées alentours, Dirmoun avait cédé à une paranoïa aussi imprévisible que sanguinaire.

L’extermination des licornes, ces animaux à l’aura si particulière et qui s’avéraient très habiles pour éviter leur persécuteur, étaient peu à peu devenues son obsession. Les chefs des villages alentours devaient lui rendre des comptes chaque semaine sur leur tableau de chasse. Les plus réticents à l’application de ces mesures sanglantes étaient menacés des pires châtiments.

Si Aaron comprenait mieux à présent la conduite de son père, il ne percevait toujours pas l’importance que pouvait revêtir Eliana dans ce sauvage combat – outre les soins apportés aux animaux rescapés.

Il réalisait aussi peu à peu combien son jugement avait pu être brouillé par sa frustration de ne pas parvenir à assouvir sa curiosité. Mais aussi que l’acharnement de sa vindicte à l’égard de la discrète jeune femme illustrait la tendre disposition de ses sentiments.

Il était sur le point de questionner les deux femmes sur le rôle qu’il pouvait tenir afin de déjouer la violence des mercenaires de Dirmoun quand Mira se mit à hurler à la mort. L’horreur se peint sur les traits d’Eliana qui se mit à courir, entraînant Aaron à sa suite. Quelques mètres plus loin, elle lui murmura dans un souffle qu’elle devait le rendormir avant de quitter les lieux. Elle lui en dirait plus à son réveil, lorsqu’ils seraient chez elle en sécurité. Sans attendre sa réponse, elle lui clôt les lèvres d’un chaste baiser. Avant de sombrer, il eut tout juste le temps de percevoir la douce fermeté de sa bouche au parfum sylvestre envoûtant.

Quand Aaron rouvrit les yeux, il se trouvait dans un endroit qu’il mit quelques secondes à identifier…

 

La suite, c’est demain chez L’or Y Compagnie !

Partage les signaux de fumée avec tes amis

5 réflexions sur “Once Upon A Time… Un conte de l’Avent à plusieurs mains”

  1. Pingback : TAG Once upon a time…. | mamanmaudtesteuse

  2. Pingback : Tag once upon a time, conte féérique écrit à plusieurs plumes | Les découvertes de petite lutine

  3. Pingback : Once upon a time, conte féérique à plusieurs plumes | Maman & Co

  4. Pingback : Once upon a time ! | FG - Florence Gindre

  5. Pingback : Once Upon a time – The end ! | Lutins in Love

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*